Séré de Rivières

Description

serre
Ce général, chef du service du génie, conçut et édifia à partir de 1873 un système fortifié complet pour interdire à tout agresseur notre frontière de l'Est, de Belfort à Verdun, et compléter par de nouveaux ouvrages les défenses des Alpes, des Pyrénées et des principaux ports de notre littoral, de Nice à Port-Vendres, et de Bayonne à Dunkerque.

Sur la frontière, face à l'Alsace-Lorraine occupée, son système se composait de 2 rideaux de forts, de Belfort à Epinal et de Toul à Verdun. En arrière, il créa une seconde ligne de défense en édifiant ou en renforçant les places de Besançon, Dijon, Langres, Reims, Laon, La Ferté et en doublant les enceintes fortifiées de Paris et de Lyon. L'ensemble de ce système fut réalisé en 10 ans de 1874 à 1885. A cette date, les progrès de l'artillerie obligeront les armées françaises à moderniser par des tourelles d'artillerie cuirassées et des carapaces de béton les forts les plus exposés.

Plusieurs centaines d'ouvrages ainsi bâtis sur nos frontières et nos côtes sont encore visibles. Quelques uns particulièrement bien conservés disposent encore de leurs tourelles d'artillerie (Uxegney aux abords d'Epinal, Le Barbonnet près de Sospel, Villey-le-Sec).

Joomla Tutorials for Beginners