PROGRAMME DU CONGRES 2017

Description
2017 XXXème CONGRES ET COLLOQUE DE BARCELONNETTE
Conformément aux décisions arrêtées lors de notre Assemblée Générale de Menton, le 30ème congrès de l’association Vauban se tiendra à Barcelonnette du jeudi 25 au Dimanche 28 Mai 2017.
 
Nous vous présentons le programme de ce congrès exceptionnel (notre trentième) qui nous permettra de découvrir de nouveaux sites non encore visités par l’Association Vauban.
La préparation du programme a été élaborée par notre Président Alain Monferrand avec le concours de notre dynamique délégué régional Bernard Cros.
L’hébergement du congrès se fera au village de vacance du Riouclar d’où partiront toutes les excursions et où se tiendra le repas officiel du vendredi 26 mai. Les congressistes se retrouveront à partir du mercredi 24 mai au village de vacance et y dineront le 24 au soir.
Le colloque se tiendra de 9H00 à 12H30 le vendredi 26 mai au matin dans une salle à Jausiers. 
Barcelonnette, fondée en 1231 par Raimond-Bérenger IV de Provence, comte Barcelone et de Provence devient rapidement terre d’enjeux stratégiques. Selon Charles Rostaing, l’acte de fondation de la ville, qui accorde des privilèges à la cité, est un ordre de reconstruction d’une ville détruite car Barcelone, mentionnée dès 1200 (villa Barcilona). La mort de la reine Jeanne Ire ouvre une crise de succession à la tête du comté de Provence, les villes de l’Union d'Aix (1382-1387) soutenant Charles de Duras contre Louis Ierd'Anjou. Barcelonnette fait partie de
l’Union d’Aix et quand l’Union éclate, ses membres se ralliant petit à petit aux Angevins, prêtant hommage à Marie de Blois, régente de Louis II d'Anjou, la cité montagnarde reste indéfectiblement fidèle à Charles de Duras.
Cet engagement se double aussi de vieilles rivalités contre les villes voisines, que vient apaiser une trêve avec Sisteron en septembre 1387. La ville a été disputée entre les comtes de Savoie et les comtes de Provence :
En 1388, au moment du départ du comte de Provence Louis II d'Anjou pour reconquérir le royaume de Naples,
le comte de Savoie Amédée VIII s'empare de la ville. Elle redevient un fief provençal en 1390, les d'Audiffret en sont seigneurs. Après Louis II, en 1417, la ville revient au duc de Savoie. Elle est reprise par le comte de Provence René d'Anjou en 1471. Elle est de nouveau reprise par le duc de Savoie au début du XVIe siècle alors que depuis la mort de Charles V d'Anjou en 1481, le comté de Provence est réuni à la France. Lors de l'invasion de la Provence par les armées de Charles Quint, en 1536, François Ier envoie dans la vallée les 6 000 lansquenets du comte de Furstenberg pour la ruiner par une politique de terre brûlée. La ville et la vallée de l'Ubaye restent sous la souveraineté du roi de France jusqu'au second traité de Cateau-Cambrésis du 3 avril 1559.
Une partie « non négligeable » de ses habitants s'est, au XVIe siècle, convertie au protestantisme, et a été réprimée lors des guerres de religions. En 1588, les troupes de Lesdiguières s'emparent de la ville et incendient l'église et le couvent au cours de ses combats contre le duc de Savoie. En 1600, après le traité de Vervins, le combat reprit entre Henri IV et le duc de Savoie. Lesdiguières reprit Barcelonnette jusqu'à la conclusion du Traité de Lyon le 17 janvier 1601.
En 1628, pendant la guerre de succession de Mantoue, Jacques du Blé d'Uxelles voulant faire passer son armée en Italie pour aider le duc de Mantoue s'empare de Barcelonnette, la pille et la brûle comme la plupart des villes de la vallée. La ville est reprise en 1630 par le duc de Savoie. a ville est de nouveau prise en 1691 par les troupes du marquis de Vins pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg.. Dès 1614 et jusqu'en 1713, Barcelonnette est le siège de l'une des quatre préfectures du ressort du Sénat de Nice. À cette époque, la communauté parvient à
racheter la seigneurie, mise aux enchères par le duc de Savoie. Elle devient ainsi son propre seigneur, avec pouvoirs de justice. En 1646, un collège est fondé à Barcelonnette. La viguerie de Barcelonnette (comprenant aussi Saint-Martin et Entraunes) ont été rattachées à nouveau à la France lors d'un échange de territoires avec la Savoie lors des traités d'Utrecht (1713). La ville est ensuite le siège d’une viguerie jusqu’à la Révolution. La ville compte aujourd’hui 2 750 habitants.
 
PROGRAMME PREVISIONNEL*
 
Jeudi 25 mai 2016.
 
8H00 Départ de la maison familiale du Riouclar.
9H00 arrêt à La Condamine sur l’esplanade Pellegrin au
pied du fort de Tournoux.
Accueil des guides et présentation de l’histoire militaire et
des fortifications de l’Ubaye.
9H30 Départ pour les forts :
Pour assurer les visites dans de bonnes conditions, si le nombre de participants est de 80 ou plus, il sera organisé deux groupes avec  deux minibus pour la batterie des Caurres du fort de
Tournoux, construit entre 1839 et 1866 avec un armement renforcé en 1930, démilitarisé en 1987. Fin 2009, avec la dissolution de la dernière unité militaire en Ubaye (CIECM et CNAM), l'état en à fait don à la communauté de commune (CCVU) qui en est donc devenue très récemment propriétaire. 
 deux minibus pour Meyronnes : un partant pour l’ouvrage Maginot de St Ours Haut, l’autre minibus pour l’ouvrage de Roche Lacroix, ouvrage d’artillerie Serré de Rivière construit de 1883 à 1892 pour barrer la vallée de l’Ubayette. La batterie est ensuite intégrée dans un ouvrage Maginot .
12H30- 14H00 pique-nique.
Au Riouclar chaque participant pourra choisir chaque matin à un buffet/ self-service, la composition (charcuterie, viande froide, salades, fromages, dessert) de son repas de midi des boites plastique seront à disposition de chaque congressiste ainsi qu’un petit sac pour les contenir. Des bouteilles d’eau seront fournies et l’on pourra compléter par des cubitainer de vin.
14H30 -17H30 Visite des forts non encore visités par chaque groupe.
18H00/18H30 retour au RIOUCLAR .
19H00 Diner
20H30 Assemblée Générale de l’Association Vauban
 
Vendredi 26 mai 2016.
 
8H00 Départ du Riouclar
8H45 Arrivée à la salle dans laquelle se déroulera le colloque à Jausiers. Un arrêt est prévu à Barcelonnette pour celles et ceux qui souhaiteront faire une visite guidée de la ville et notamment des grandes villas construite parles « Mexicains » dans la ville, ainsi que du « musée de la
vallée » par Mme Hélène Homps conservatrice du musée.
Le car reviendra les prendre en début d’après-midi à Barcelonnette, une salle est prévue pour le pique-nique ;
9H00 Ouverture du colloque.
Il est prévu les interventions suivantes :
1-Défense de la vallée de Barcelonnette au XVIIème-XVIIIème siècle par M. Olivier JOSEPH.
2-Défense de la vallée de Barcelonnette au XIX et XXème siècle par M. Yves LE BLANC.
3-La défense de la vallée de la Stura di Demonte par les Savoyards et les Italiens du XVII ème au XXème siècle.
Conférencier non encore définitif.
4- Paul Reynaud, un homme politique de la vallée de Barcelonnette et la politique de défense de la 3ème
République dans les années Trente par Thibaut TELLIER.
5-Les opérations militaires sur le secteur défensif de l’Ubaye en juin 1940 par M. SARRAIL.
 
12H30 -pique-nique dans la salle accueillant le colloque.
13H30 -Départ des cars vers Sisteron, avec arrêt à
Barcelonnette pour récupérer les congressistes qui auront
suivis la visite de Barcelonnette..
15H15-Arrivée à Sisteron, visite de la citadelle conçue par Jean Erard de 1590 à 1597 modernisée par Vauban qui protège non seulement la forteresse mais aussi la ville. De 1852 à 1860,
les rois de Savoie font réaliser d’importants travaux dans la forteresse pour lui permettre d’assurer son rôle de protection des frontières et de prendre en compte l’évolution de l’armement.
17H15- Départ pour le Riouclar
19H00 Arrivée au Riouclar
20H00 Apéritif en extérieur
20H30 Diner officiel
 
Samedi 27 mai 2016.
8H00 Départ des cars pour Colmars- les- Alpes via le col d’Allos (54 km)
10H00 Arrivée à Colmars les Alpes :
Visite du fort de Savoie (ou fort Saint Martin ou Fort Desaix). La ville est protégée dès 1391 par une enceinte médiévale dont il ne reste aujourd'hui que les tours carrées équipées de meurtrières à arbalète. François 1er, en guerre contre Charles Quint, améliore le système défensif (barbacanes, mâchicoulis) et donne à Colmars le titre honorifique de ville. L'enceinte connaîtra quelques transformations vers 1691-1692 A la fin du XVIIe siècle,le système défensif de la cité est renforcé sur lespréconisations de Vauban qui visite la place en 1700. Deux forts seront alors construits le Fort de Savoie, en amont et exposé en première ligne à la frontière et le Fort dit de
France, côté ville. Un chemin couvert relie le fort à la ville.
12H00 13H00 Pique-nique.
13H00 - 14H00 vite de l’enceinte urbaine de Colmars les
Alpes. Fortifiée dès le moyen âge, l’enceinte est renforcée
par Vauban afin de rendre impossible toute attaque par le
Col d’Alos.
14H00 départ à pied pour le fort de France. Construit à la
demande de Vauban également appelé Fort du Calvaire ou
Fort Soult.
14H30 -15H30 visite du fort de France conçu comme une
redoute en trapèze aavec des embrasures sur chacune de ses faces.
16H00 départ des cars pour le Riouclar.
18H00 arrivée au Riouclar.
19H00-20H30 Conférence de Mme Hélène HOMPS
 20H30 Diner.
 
Dimanche 28 mai 2016.
8H30 départ des cars pour Vinadio en Italie via le col de Larche.
10H00 Arrivée à Vinadio. Grand ensemble fortifié barrant la vallée de la Stura di Demonte Visite de la citadelle de Vinadio.
12H00 -13H30 Pique-nique.
13H30 – 15H30 Visite des ouvrages en contrebas de la route jusqu’à la Stura di Demonte.
15H30 Départ des ou du car pour le Riouclar
17H00 arrivée au Riouclar. Fin du congrès.
* La date de notre congrès étant plus tardive que l’an passé, il ne devrait pas y avoir de difficultés pour franchir le col de Larche et le col
d’Allos, ni pour visiter les ouvrages de Roche Lacroix et la batterie des Caurres.
* Si les conditions d’enneigement exceptionnelles et tardives analogues à celles de juin 1940, survenaient à la date du congrès la journée du samedi 27 à Colmars les Alpes serait remplacée par une visite à Sisteron et du château de Tallard.
L’Après-midi du 26 serait alors consacré à une visite de la citadelle de Seyne les Alpes avec une visite extérieure du site du Fort de ST Vincent.
Joomla Tutorials for Beginners